Maigrir sans rien faire d’extraordinaire?

Chers conquérants et conquérantes de la Vie en pleine forme,

« Maigrir sans rien faire d’extraordinaire, est-ce que ça existe? »

Voilà la question que je me posais lorsque j’allais de régimes en régimes grapiller sans fin ces kilos qui m’obsédaient. A cette période où je luttais avec moi-même pour perdre 15kg,  maigrir signifiait pour moi:

  • Se reprendre en mains
  • Se comporter de façon raisonnable
  • Arrêter les conneries
  • Se remettre sur le droit chemin…

Autant d’expressions qui en disait long sur mon épuisement et mon état de frustration vis à vis de ce que je tentais pour maigrir. Je ne me rendais absolument pas compte à quel point mon langage et mon vocabulaire étaient plein d’interdit, de contrôle pour finalement tenter  de me conformer à un mode de Vie qui ne me ressemblait pas. (Ceci sera l’objet d’un prochain article. Pensez à vous abonnez à la newsletter du blog si les sujets vous intéressent et que vous ne l’avez pas encore fait!)

Peut-être est-ce que vous êtes en permanence au régime et que vous vous demandez si une autre issue sera un jour possible pour vous?

C’est pourquoi j’ai choisi de vous écrire cet article pour vous rassurer sur le fait que OUI! On peut maigrir sans avaler des litres de soupe au choux, on peut retrouver la forme sans dépenser tout son argent dans des pilules au contenu plus que douteux. Il est possible de maigrir sans que cela soit une corvée pour le corps et le moral. Quant à celles qui me demanderont comment maigrir sans rien faire du tout…N’abusons pas non plus, ça doit bien exister mais je n’ai pas encore ça en stock! 😉

Dans cet article, je vous propose de répondre aux 8 questions que vous m’adressez le plus souvent sur ma Vie et ma façon de manger depuis que j’ai arrêté les régimes. Tous mes trucs et astuces pour maigrir sans y penser forcément, mes trucs et astuces pour prendre soin de mon corps avec la nourriture et mes pensées. 

  • Un petit clin d’oeil spécial à notre chère lectrice Pilar qui m’adressait plusieurs de ces questions il y a quelques jours sur le Facebook de la télé bienveillante.

(NB: Les réponses aux questions qui suivent sur mon mode alimentaire s’appliquent à moi-même et ne sauraient en aucun cas constituer une base de conseils nutritionnels pour maigrir. Ces réponses sont simplement le fruit de plusieurs années de recherche à m’informer, observer mon corps et à expérimenter plusieurs façons de m’alimenter)


De petits gestes simples pour retrouver son poids de forme

1 - Comment as tu fait pour perdre du poids sans y penser?

 

Comment as tu fait pour maigrir sans rien faire d'extraordinaire?

Mes clientes, lorsqu'elles viennent me consulter pour la première fois, fonctionnent encore en mode "contrôle/raisonnable"vis à vis de leur corps et de tout ce qu'elles mangent. Elles pensent souvent que pour maigrir, pour perdre du poids, perdre du ventre, perdre des cuisses, perdre, perdre, perdre, il suffit d'avoir la volonté d'être raisonnable à longueur de temps. Ainsi elles cherchent la solution la plus efficace pour maigrir, dans ce qu'il FAUT manger et ne pas manger. Dans ce qu'il faut faire et comment il faut compenser lorsque ça dérape.

 Ah! si au moins elles savaient quoi manger et à quel moment, il suffirait pour elles de l'appliquer et s'y tenir!

Seulement, ce n'est pas ma philosophie de travail! Parce que vous êtes unique, votre identité et vos besoins sont uniques. Pour comprendre comment maigrir durablement, il vous faut comprendre que ce que vous recherchez est avant tout l'émotion liée à ce que vous imaginez à l'idée d'être plus mince. Parce que dans le challenge de la perte de poids, il ne s'agit pas tant de PERDRE que de se sentir mieux dans sa peau, dans sa Vie et aussi apprendre à se libérer de la crainte permanente de tout reprendre. 

Pour celles qui se questionnent sur ma façon de me nourrir, la vérité est que je serais bien incapable de vous donner une journée type de mon alimentation, tout simplement parce que je n'ai aucune structure fixe, aucune anticipation, aucun planning.

Comment faire pour maigrir sans tout anticiper?

En premier lieu, j'ai du définitivement renoncer aux promesses alléchantes de la minceur rapide. J'ai aussi du renoncer à trouver ma solution pour maigrir dans l'auto méfiance et accepter de maigrir sans rien faire de stupide pour ma Santé.  C'est à cette période que j'ai découvert la notion d'appétit spécifique.

Qu'est ce que l'appétit spécifique? C'est une des notions principales notamment enseignée dans le programme de perte de poids de la Méthode Meer. L'appétit spécifique consiste à se fier aux demandes de votre corps via la faim, la satiété et les aliments que vous ressentez être ceux dont votre corps a besoin pour son bien-être. J'adapte donc le nombre de repas en fonction de ma dépense énergétique du jour et de ma sensation de faim. 

Je ne saurais vous expliquez pourquoi j'ai eu une envie irrésistible de choucroute un jour de récente canicule...Je vois encore l'air incrédule de mon conjoint qui m'observait, cherchant la moindre petite brise, en se maintenant une poche de glaçons sur la tête!

Alors comment est-ce que je m'organise pour ne pas avoir faim? Pour rester mince sans tout planifier? 

  • Je mange beaucoup d'aliments qui contiennent des fibres, comme des légumes frais chaque jour, à chaque repas et des fruits au moins 2 fois par jour. J'en ai terminé avec les boîtes de conserve, les produits surgelés et les plats préparés. Il est extrêmement rare que j'en consomme parce que je trouve cela vraiment fade, sans saveur et sans intérêt pour nourrir ma joie de vivre et mon énergie. Avec le temps, je me suis rendue compte qu'en supprimant ces repas fades, j'arrivais plus nettement à calmer mes envies de grignoter.

Je préfère largement ces petits plaisirs là....

grignotage fraises et menthe

 

  • Je mange le plus souvent des produits BIO que je vais chercher le dimanche chez mon primeur. Je fais chaque semaine le plein de légumes de saison que je mangerais certains cru et d'autres cuits. Je m'organise chaque semaine pour dégager le budget en conséquence et le temps de refaire mon stock de produits frais. J'ai compté un budget moyen  d'environ 25€ à 30€/semaine pour mes fruits et légumes frais. A vrai dire, je m'y retrouve financièrement car, après ces achats, je n'achète quasiment plus rien en grande surface et bien manger est devenue pour moi une priorité.
  • Je limite très largement le gluten sans pour autant y être intolérante. Je vais par exemple préférer du riz aux pâtes. J'ai tendance à favoriser les céréales le midi et les légumes secs le soir mais ce n'est pas systématique. Par définition, je sais qu'une grande partie des légumes secs contiennent un index glycémique et une charge glycémique faible ou modéré.
  • J'ai retiré ou largement limité sans regrets plusieurs aliments raffinés de mon alimentation: baguette, sucre blanc, plats préparés, biscuits.... Je mesure aujourd'hui la différence sur mes pensées et mon énergie quotidienne....et mon ventre plat pour celles qui auraient besoin que je sois un peu plus convaincante :)
  • Je consomme de la viande rouge environ une fois tous les quinze jours mais cela varie lorsque mon corps me le réclame (j'ai une tendance à être anémiée si je n'en consomme pas du tout). Hormis cela, je ne mange quasiment pas de viande, excepté lorsque je suis invitée. Si mon corps le supportait, je ferais le choix d'être végétarienne mais il semble qu'il ne soit encore prêt pour ce mode de Vie.
  •  Lorsque je consomme de la viande, j'évite de l'associer avec des féculents, je vais davantage privilégier l'association avec des légumes parce que ma digestion est meilleure ainsi. Et parce que j'ai remarqué que je ne suis pas spécialement mieux calée ni plus en forme avec un repas viande/féculents.
  • Je ne consomme jamais de soda et de jus de fruits du commerce depuis que j'ai compris qu'ils n'ont aucun intérêt nutritifs et en plus qu'ils coûtent une blinde! Bref depuis que j'ai compris qu'on se fou un peu de notre g.....Mon homme m'a offert un robot multifonctions que j'adore!!!! Si vous avez envie d'un beau cadeau de noël ou d'anniversaire, je vous le recommande vivement, il est top. Il fait blinder, mixeur, presse agrume (la centrifugeuse peut se commander en option). Je sais que les jus de légumes ou de fruits de meilleures qualités sont obtenus avec des extracteurs de jus mais j'avoue que je suis un peu feignasse quand il s'agit de le démonter pour le nettoyer! Seul inconvénient sur ce produit, il est plutôt bruyant. Bon pas de quoi faire venir sonner les voisins chez moi, mais je ne l'utilise pas à 6h du matin si mon homme est entrain de dormir et moi entrain de prendre mon petit déjeuner dans la pièce à côté :).

C'est lui mon chouchou! <3

  • Je ne bois quasiment pas de café, peut-être une fois grand maximum par semaine, jamais de café au lait. Je pense que nous avons tous une énergie naturelle indépendante de la caféine ou de tout autre excitant. L'un de mes challenges quotidien est de sentir mon état énergétique sans tous ces additifs et de trouver les moyens de libérer cette énergie à tout moment de la journée sans me rendre addict à un produit pour la ressentir.
  • Je consomme très peu de lait de vache, voir quasiment jamais. Je ressens parfois le besoin d'un morceau de fromage, d'un fromage blanc ou d'une glace. Je ressens alors que c'est un besoin dans le plaisir et la façon dont je vais me nourrir au moment de ce repas. Cependant, je suis sensible à l'urticaire et l'eczéma et je remarque un lien évident entre ma consommation de lactose et l'apparition des boutons ou plaques. Je préfère largement le lait de chèvre ou de brebis.
  • Je tente le plus souvent possible de manger en pleine conscience...ce qui est loin d'être simple pour moi. Speed de nature, j'ai tendance à avaler mon repas par habitude ou parce que je suis concentrée sur autre chose pour l'expédier facilement en moins de 10mn. Manger lentement ne fonctionne pas pour moi, au contraire, ça me stresse davantage! Par contre, manger chaque bouchée en la savourant comme si je n'avais rien mangé depuis des lustres, ça oui, ça fonctionne!

2. Consommes-tu les féculents?

Encore une fois, je n'ai aucune"règle" à appliquer avec rigueur mais pour maigrir sans souffrir, je vous recommande vivement de conserver un apport en féculents journalier. Votre corps a besoin de glucides et croire que les féculents font grossir est trop minimaliste pour être vrai.  Je consomme très peu de pâtes au profit du riz, du millet. J'adore les crêpes bretonnes au sarrasin! et pour finir avec les féculents, toutes sortes de légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés...). Pour mes clientes qui cherchent à comprendre l'impact des féculents sur leur organisme, je leur recommande de s'informer sur l'index glycémique des aliments et aussi sur leur charge glycémique. Grâce à l'association de ces deux notions vous allez comprendre le processus qui favorise le stockage des sucres en graisses et ainsi pouvoir mieux réguler votre apport de glucides.

  • Question cuisine j’avoue avoir une nette préférence pour la cuisine libanaise. Une recette de chich taouk de ma cousine Sabine et je fonds!sahten!

3. Combien d'heures de sport fais-tu par semaine pour maintenir ton poids actuel?

Mon emploi du temps n'étant pas figé, ma pratique sportive est irrégulière. Je m'adapte autant que possible tout en ne poussant jamais mon corps à fournir des efforts d'adaptations démesurés. Si je suis fatiguée, je me repose. Je privilégie les grandes ballades en forêt et en contact avec la nature lorsque j'ai besoin de me ressourcer.

J'ai plusieurs règles concernant le sport :

  • Ne jamais choisir mes activités dans le but exclusif de maigrir. Quand je fais du sport c'est pour évacuer le stress de la journée, trouver de l'inspiration, libérer les toxines de mon organisme, respirer à plein poumons et surtout prendre du plaisir!
  • Ne jamais forcer mon corps à haute intensité surtout si je me sens stressée et/ ou fatiguée. Je préfère m'exercer sur des séances de marche rapide, qui maintiennent ma fréquence cardiaque à l'effort entre 60 et 70% de ma fréquence cardiaque maximale, plusieurs fois dans la semaine.  Tout ceci vous est expliqué ici dans ma vidéo sur l'utilité d' un cardiofréquencemètre . Je ne vise pas la performance mais une relation complice avec mon corps.
  • Les meilleurs exercices pour tonifier sa silhouette avec respect du corps que je connaisse et que j'approuve à 2000% sont ceux de la méthode Lafay pour femmes qui alternent exercices d'endurance et de musculation.

4. A quelle fréquence te pèses-tu?

Je ne pèse plus du tout. Ou vraiment rarement puisque le chiffre de la balance n'est plus la référence pour me sentir bien dans mon corps aujourd'hui.  C'est une victoire immense pour moi d'écrire cela! Moi, cette jeune femme qui se pesait 5 fois par jour à l'époque et qui contrôlait scrupuleusement le moindre de ses apports caloriques. Je ne me pèse plus non pas parce que je crains de constater le résultat si je décide de le faire mais parce que je sais avec certitude que mon corps ne prendra pas de poids. J'ai appris à développer cette confiance absolue avec mon corps aujourd'hui et c'est ainsi que je peux me sentir parfaitement sereine face au chiffre de la balance et face à une éventuelle reprise de poids. Ce cheminement vers la sérénité vis à vis de mon corps est toute la raison d'être de ce blog, de mes interviews et des séminaires sur lesquels je travaille avec mes clientes.

5. Est-ce qu'il t'arrive de grignoter?

Oui! ça m'arrive et parfois souvent! Lorsque je travaille sur le PC, lorsque je suis devant la télé, lorsque je m'ennuie...et oui je suis aussi sujette aux ascenseurs émotionnels. En revanche, ce qui est différent, c'est qu'en changeant littéralement la qualité de mon hygiène de Vie, mon corps ne réagit plus de la même façon lorsque je grignote.Et je ne réagis pas non plus de la même façon depuis que j'ai assimilé que c'est dans les moments qui ne se passent pas comme on l'avis prévu qu'on peut progresser le plus et tester nos engagements à nous respecter davantage.

Est-ce que grignoter te fait toujours grossir?

Du fait que je consomme un maximum de produits de qualité et un minimum de produits industriels et raffinés, que j'ai supprimé le mot "écart" de mon vocabulaire et que je favorise le fait de manger en pleine conscience, ma digestion est meilleure et mon métabolisme est, semble t-il, plus performant. C'est fou! Avant je pensais qu'il était réservé aux femmes les plus minces de manger ce qu'elles veulent sans grossir, aujourd'hui je sais que c'est avant tout une relation entre le coeur de notre corps, nos blessures émotionnelles et nos croyances.

6. Que manges-tu au petit déjeuner?

Vous l'aurez compris, pour maigrir sans régimes, il faut impérativement varier ce que vous mangez. La lassitude est un des principaux facteurs de la démotivation, du découragement et donc de la reprise de poids. Je n'ai donc pas un petit déjeuner type mais j'ai conscience que c'est le premier repas de la journée et aussi celui qui va déterminer mon énergie pour la matinée.

Comment manger pour le repas le plus important de la journée?

J'ai reçu des tonnes de croyances au sujet de ce premier repas de la journée comme le fait qu'il doit être nourrissant pour fournir de l'énergie. Nourrissant dans le sens "petits déjeuners que nous prenions à l'hôtel" lorsque nous étions en déplacement avec ma famille : des bonnes tartines de beurre - confiture, du chocolat au lait, un jus de fruit industriel. Il fallait bien se remplir le ventre pour tenir la journée. Et à 11h, j'étais épuisée...

Aujourd'hui, c'est ce que je veux dans la Vie qui détermine avant tout mes choix vers ce que je mange. Ma priorité quotidienne est d'avoir un maximum de vitalité au réveil et un maximum d'énergie au naturel. Je me suis renseignée sur la nutrition et notamment sur les produits que je consommais avant pour en comprendre les effets sur mon organisme.

Aujourd'hui, il est hors de question pour moi de consommer des pains au lait, viennoiseries, café au lait, café tout court etc...le matin. Pour moi le matin, c'est plutôt yaourt et oléagineux ou encore omelette, ou parfois jus de fruits pressés maison et je ne mange pas si je n'ai pas faim. J'emporte alors une collation pour un repas léger à 10h.

7. En quelle quantité manges-tu?

J'ai remarqué que je peux manger des quantités bien plus importantes qu'avant, lorsque j'étais au régime et que j'étais obsédée par la perte de poids. Tout simplement parce que mon alimentation est devenue de meilleure qualité. Je mange plus et mieux, top non? Toute mon hygiène de Vie est différente et mon métabolisme est plus performant. Du fait que mon corps soit moins agressé qu'avant, du fait que je m'adresse à lui avec respect, il subit probablement beaucoup moins de stress et d'efforts incessants d'adaptation. Je ne pèse jamais ma nourriture, je ne compte jamais mes calories ( mon côté perfectionniste me rendrait dingue si je fonctionnais ainsi!)  mais comme expliqué ci-dessus, je m'exerce à manger en pleine conscience et je trouve ça franchement génial quand on associe cette notion à celle de l'appétit spécifique. Quel bonheur quand on a envie d'un aliment bien précis, que le corps réclame comme une évidence, de pouvoir satisfaire ce besoin et de le savourer avec tous ses sens.

8. Que manges-tu lorsque tu sors au restaurant?

 Vous vous demandez si je demande la sauce à part? Si je bois 1,5l d'eau avant que mon assiette arrive? Si je prétexte à mes invités que j'ai une gastro pour ne pas me resservir?  Eh bien pas du tout! Plusieurs choses ont changées avec mon mode de fonctionnement d'avant mais pas là-dessus. Je ne me cache pas, pourquoi le devrais-je? Je ne me crains pas, pourquoi me fuirai-je?

Un petit bilan ici de ce qui est différent:

  • Je ne cède plus au "pour une fois que je suis au restaurant..." pour déculpabiliser d'un besoin de lâcher prise. Je n'attends plus le restaurant pour célébrer mes victoires et la joie d'être bonne vivante. J'ai encore le souvenir ce ce restaurant japonais à volonté où, affamée par un régime hyperprotéinée, j'ai du faire le retour chez moi en banquette semi-allongée pour ne pas vomir...si, si, je vous jure! Pour résumer, le restaurant est autant une occasion de manger sain et équilibré que lorsque je suis chez moi. Le restaurant n'est plus le seul moment de ma Vie où je consomme des plats sympas, colorés, bons, et qui me font envie. Au tout début de mon amaigrissement, j'ai moi-même appris à réaliser ma crème brulée pour me régaler avec la conscience des ingrédients que j'y mets.
  • Je ne mange pas pour "faire plaisir" ou pour accompagner (décomplexer?) quelqu'un d'autre qui mange à ma table. Je ne me laisse plus si facilement influencer ni culpabiliser alors que je n'empêche personne de se resservir ou de commander différemment de moi s'il le désire.

Carole RinaldiVoilà mes chers conquérant de la Vie en pleine forme, j'espère que cet article vous aura inspiré à garder confiance si vous avez fait le choix de vous libérer des interdits, du contrôle, de la peur de la reprise de poids. Pour se libérer d'une peur, il faut s'informer, s'y risquer petits pas par petits pas pour progressivement se rassurer et constater qu'il n'y a pas de danger. Pour maigrir sans y penser, sans efforts drastiques et intenables sur la durée, commencez par de petites actions non plus pour perdre du poids mais pour améliorer vos fonctions digestives, votre moral et votre vitalité. N'est-on pas milles fois plus sereine et forte pour changer les habitudes dont on souhaite se libérer lorsqu'on a les ressources émotionnelles et l'énergie de pouvoir le faire?

Je vous embrasse,

Carole.

Sujet: Comment maigrir sans rien faire d'extraordinaire?

arrow

Enrichissez cet article de vos partages!

Et vous, quels sont vos conseils pour non plus maigrir à tout prix mais rendre votre corps plus fort?

Carole et La télé Bienveillante sur les réseaux Sociaux

Website Comments

  1. Pilar
    Répondre

    Bonsoir Carole
    Je te remercie pour cet article, je m’aperçois que j’ai encore devant moi un long chemin avant de pouvoir raisonner comme toi
    Bises
    Pilar

    • Carole
      Répondre

      Cher Pilar, ce qui compte ce n’est pas que le chemin soit long. Perso, j’apprends sur moi-même chaque jour de ma Vie et cela restera je l’espère longtemps ainsi. Ce qui importe c’est que tu fasses le tri: que tu sois au claire entre ce que tu veux et ce que tu n’accepteras désormais plus dans ta relation avec ton corps. Soit douce, vas-y pas à pas et parle toi comme si tu le faisais à un enfant ou à ta meilleure amie.
      Bises Pilar :)

  2. Anne
    Répondre

    bonjour Carole,
    Merci pour cet article auquel j’adhère à 100% depuis quelques temps et après avoir testé quelques régimes, j’ai constaté que je me faisais plus de mal qu’autre chose en me mettant une pression permanente, la perte de poids devenant une obsession.
    Depuis quelques temps, je vise une alimentation plus saine, plus à l’écoute de mon corps et de mes sensations…. je pense que finalement au delà d’une ‘méthode’, c’est un nouveau mode de vie à mettre en place pour viser plus de sérénité et retrouver la forme :) merci encore pour ce partage d’expérience !

    • Carole
      Répondre

      Merci à Toi Anne de l’avoir enrichi de ton expérience! Rien de tel que la communauté pour encourager celles et ceux qui tentent de se libérer de la perte de poids dans le contrôle et l’interdit. Je t’embrasse :)

  3. carole
    Répondre

    bonjour merci pour ces conseils je ne supporte plus mon corps car je suis en surpoids depuis 8 ans et plus j ai l impression de grossir de jour en jour ca me rends tres triste car je ne m aime absolument pas et il m est impossible d accepter ce corps j ai essaye….. en plus j ai 2 enfants et c est difficile de manger en famille… bref je sais que je me nourrit mal je vais donc essayer de suivre tes conseils y a t il des livres que tu pourrais nous conseiller stp

    merci bonne journee a tous

    • Carole
      Répondre

      Bonjour Carole,

      Je tiens à te souhaiter la Bienvenue sur le blog. C’est justement pour aider des femmes comme toi, qui continuent de chercher une solution sur l’acceptation de soi malgré les épreuves qu’elles ont du traverser avec leur corps, que cette webtv existe. J’espère que tu t’y sentiras comme chez toi ou du moins que tu y trouveras quelques moments de paix et de répit lorsque tu décideras de venir t’y promener. Ta souffrance vis à vis de ton corps semple très vive, je ne sais pas si tu fais la démarche de te faire accompagner, c’est une chose essentielle que tu puisses avoir un regard externe au tien pour remettre en cause progressivement les croyances/pensées qui te font souffrir.
      Tu trouveras plusieurs interviews sur la chaine dont celle de Anne Marrez et Maggie Oda « Retrouver le bonheur d’être différente et unique » que je te recommande particulèrement. (Le lien se trouve juste en bas de l’article que tu viens de commenter.)
      Je pense que les ouvrages des nombreuses auteurs interviewées dans la catégorie paroles de femmes peuvent t’accompagner dans ton cheminement mais ce qui compte le plus c’est que tu sois dans la pratique de petites actions pour améliorer les choses chaque jour.
      Je ne fais jamais la promo de mes événements dans les commentaires mais exceptionnellement je t’indique que je suis en conférence le 18 septembre prochain, précisément sur cette thématique. Peut-être seras tu aussi parmi nous! J’en serais très heureuse.
      Je t’embrasse et t’invite à nous donner de tes nouvelles.
      Accroche toi. Pense à toi, prends soin de toi.
      Carole

  4. sandra
    Répondre

    bonjour carole ,
    c est incroyable comme je me retrouve dans ton parcours ….
    merci de partager ton expérience ça m encourage tellement ,
    comme j aimerai me réconcilier avec mon corps …
    mais c est loin d être facile …
    je suis admirative vraiment !

    • Carole
      Répondre

      Bonjour Sandra,

      Je suis heureuse que le blog puisse t’encourager à te réconcilier avec toi-même et ton corps. Justement, dans quelques minutes, je vais publier un nouvel article sur le sujet. Si tu es inscrite à la newsletter, il va arriver directement dans ta boite mail. Je partage cette expérience car, comme toi aujourd’hui, je croyais que cela serait mission impossible pour moi il n’y a encore 6 ans. Et pourtant, petits pas après petits pas…Sur le moment le chemin te parait long et peut-être même te semble t-il que tu fais du sur place. Mais il n’en est rien, chaque petite avancée compte. Et un jour tu vis une expérience ou tu te rends compte que tu ne penses plus « comme avant ». A ce moment tu réalises que même s’il y a des journées ou tu doutes, tu évolues tout le temps. Et puis l’acceptation de soi est pour moi une aventure, celle d’être le plus souvent authentique et de se libérer de notre peur viscérale du rejet. Lorsque nous ne craignons plus le rejet, nous sommes libres :). Accroche toi parce que de mon côté, je continuerais à publier mes articles et à donner le meilleur de moi-même pour que ce blog vive et te permette d’y trouver des ressources.
      Je t’embrasse Sandra,
      Carole

    • Carole
      Répondre

      Eh bien merci de me l’écrire chère conquérante de la Vie en pleine forme :)
      Au plaisir de te lire encore, de grosses bises.
      Carole

  5. sandra
    Répondre

    merci pour ta réponse carole :)
    comme tu dis je fais un pas à la fois …. et ça me va :)
    avant je ne visais que la rapidité , je voulais a tout  » prix » du RESULTAT !
    aujourd hui je me surprend à prendre autant de plaisir si pas plus à prendre soin de moi de L INTERIEUR … et surtout j y crois !
    c est encore fragile …. mais j y crois 😉
    je t embrasse sandra

POST A COMMENT.

Facebook Comments