Effet yoyo : 4 erreurs qui font systématiquement échouer votre régime

 

En parlant de l’effet yoyo, vous êtes nombreuses à me partager votre frustration d’être sans cesse au régime sans résultats. Par résultats, j’entends la possibilité de maintenir durablement votre poids de forme mais aussi la capacité de vous sentir belle et bien dans votre corps même une fois votre poids idéal atteint. Vous êtes nombreuses à me partager votre sentiment amer d’avoir fait le tour de toutes les méthodes pour maigrir pour au final rester avec la déception et la frustration des kilos qui reviennent avec le temps.

J’ai souhaité écrire sur les 4 erreurs qui prédisposent à un l’effet yoyo après un régime non pas pour juger ou dénigrer celles et ceux qui fonctionnent ainsi (j’en ai moi-même fait l’expérience lors de 4 premières tentatives vaines de perte de poids) mais pour vous amener peut être à une prise de conscience de mécanismes qui se répètent et qui, quand on y pense, ne nous laissent pas vraiment d’autres choix que celui de reprendre du poids. Ces points que je partage avec vous aujourd’hui ont été de précieux éléments pour comprendre que mes méthodes pour maigrir n’étaient pas les bonnes. En sachant clairement ce que l’on ne veut plus pour soi, ne se rapproche t-on pas un peu plus de définir ce que l’on veut de meilleur pour soi? 

Qu’est ce que l’effet yoyo?

 

régime effet yoyo

L’effet yoyo ou faire le yoyo avec son poids consiste à suivre un régime, perdre du poids pour finalement reprendre tous les kilos perdus et parfois plus dans les mois à suivre. Si vous lisez mon blog Mincir stop à la torture, vous connaissez les statistiques!: « 95% des femmes qui font un régime reprennent le poids qu’elles perdent dans les 5 ans? « .  (Stéphane Clerget, Les kilos émotionnels : Comment s’en libérer sans régime ni médicaments)

Peut-être penserez-vous que je suis odieuse d’écrire ceci pour volontairement en décourager certaines qui sont actuellement au régime, mais ce n’est pas mon intention. Pour celles qui lisent ce blog pour la première fois, je partage au contraire les méthodes et clés qui m’ont moi-même permis, après 5 tentatives pour perdre 15KG et l’expérience d’une bonne vingtaine de régimes, de faire aujourd’hui partie des 5% qui sont en harmonie avec leur poids et leur corps. 

Faire le yoyo après un régime est une des principales causes de découragement et de perte de motivation chez les femmes que j’accompagne à l’acceptation de leur corps. Certaines sont même persuadées avant d’entreprendre quoique ce soit pour maigrir qu’elles feront le yoyo tôt ou tard et qu’elles finiront par reprendre les kilos qu’elles se seront données tant de mal à perdre. A quoi bon?

  • Est-ce alors une question de volonté que de faire preuve de motivation et de persévérance sur la durée? 

Venons en tout de suite aux 4 erreurs classiques, à mon sens à éviter, si vous voulez réussir à maigrir durablement.  Ces 4 erreurs que vous répétez peut-être à chaque nouvelle tentative de maigrir et qui expliquent que tant de femmes sont en permanence au régime sans obtenir de résultats. Ces 4 points, qui je l’espère, vous feront peut-être considérer votre rapport à l’amaigrissement sous un autre angle. Vous cherchez des astuces pour « tenir bon dans votre régime » et arrêter de faire le yoyo avec votre poids?

  • Et si le problème ne venait pas de la méthode pour maigrir mais de ce que nous choisissons de nous imposer  plus ou moins consciemment pour maigrir?

1 – On vous a conditionné comme ça…

Lorsque vous voulez maigrir, votre attention est focalisée sur un paramètre erroné : La balance. Votre objectif est défini en fonction du chiffre de votre balance et la mesure de « vos réussites » passe par cet object. Combien de fois me suis-je entendue dire « 400grs en 7 jours !!??? ce n’est pas beaucoup!« 

Or, votre poids sans impédance ne signifie absolument rien, vous pouvez en être certaines. Peut-être serez-vous tentée de me dire que « cela donne quand même une idée« …c’est une erreur et je vous explique tout de suite pourquoi:

Si cette semaine vous avez fait un sport régulier, modéré, que vous avez mangé en pleine conscience et à votre faim, vous vous attendrez probablement à constater une belle perte de poids sur votre balance. Mais voilà, par malheur vous constatez que vous avez pris du poids, comme par exemple 200grs. Début de panique :

« Qu’ai-je mal fait? J’applique pourtant tout à la lettre! ». Déception puis sentiment d’échec. 

En résumé vous vivez un sentiment d’échec qui affecte chaque fois un peu plus l’estime que vous avez de vous. Si vous faîtes une impédance, vous constaterez probablement que vous avez perdu de la masse graisseuse et que votre masse musculaire a légèrement augmenté du fait de votre meilleure hygiène de Vie. Effectivement, la balance de votre salle de bain, celle qui n’indique qu’un poids, ne peut vous indiquer qu’une stagnation ou une prise de poids, alors qu’en réalité il est entrain de se passer dans votre corps ce qu’il faut qu’il se passe pour vous garantir une perte de poids saine et durable. PERDRE DU GRAS ET AUGMENTER VOTRE MASSE MUSCULAIRE. 

Une de mes lectrices (que j’embrasse au passage) m’a écrit pour me dire qu’un matin elle se sentait bien dans son corps, ce qu’elle a tout de suite été vérifier sur la balance. Qu’a t-elle constaté? Une prise de poids de 2kg, immédiatement suivi par la peur, la déception et les questions en pagaille. Se sentir bien dans son corps et perdre du poids sur une balance  ne sont pas des éléments forcément en relation.

2- Des mots pour grossir ou ne pas maigrir…?

Quand vous parlez de votre méthode pour maigrir ou de votre objectif de perte de poids, vous parlez de « perdre », « de tenir », « de tout lâcher », « d’être raisonnable » etc…

  • Qu’y a t-il à trouver de bon pour votre corps dans le sentiment de perte, de maîtrise, et de contrôle?

Quelques exemples classiques de la façon dont je parlais moi-même de mon amaigrissement:

  • Résister
  • « Des astuces pour tenir »
  • La barre des X kg
  • être raisonnable / manger des quantités raisonnables / manger raisonnablement/ Je dois être raisonnable si je veux y arriver 
  • Ecarts / Excès / craquages
  • Tenir bon

Les mots ont un impact sur notre énergie et nos ressources

Certaines expressions comme « c’est impossible, je n’y arriverais jamais » bloquent automatiquement toute forme de créativité, toute opportunité et toute forme de mobilisation de nouvelles ressources en vous. Alors qu’une expression différente comme « c’est un challenge à relever » par exemple, amène à reconsidérer le problème sous un autre angle, celui de l’évolution et de l’apprentissage, avec l’éventualité de mobiliser en vous de nouvelles ressources

Un lien avec les blessures émotionnelles

Pour certaines blessures émotionnelles et particulièrement pour les femmes qui vivent avec une forte blessure émotionnelle d’abandon, tout ce qui est associé à la perte/séparation est source d’angoisse et présage de souffrance dont il vaudrait mieux se protéger. Il n’est pas étonnant alors que le corps, fascinant d’intelligence pour notre survie, résiste à la perte de poids. Dans cette conception précise de l’amaigrissement, il y voit une menace pour son équilibre et sa sécurité. Plutôt que de chercher à tout prix à perdre du poidsl‘idée est de commencer un travail pour associer suffisamment de douleur à ce que vous ne voulez plus dans votre Vie (par exemple: Vos douleurs articulaires, votre difficulté à vous déplacer) et de ressentir déjà du plaisir pout tout ce que le fait de maigrir va vous apporter. Ce travail se pratique notamment en PNL.

Ces mots semblent anodins et pourtant, ils en disent plus que vous ne le pensez sur votre état de d’épuisement et de frustration vis-à-vis de vos choix pour maigrir.

3- Le besoin de se sentir cadrée…(sinon je craque!)

C’est une chose normal de ressentir le besoin de trouver un rituel ou des habitudes récurrentes pour maigri, cela renforce notre besoin de sécurité, besoin essentiel pour l’être humain. (Vous savez le fameux « lundi je m’y mets » avec le passage de sédentaire et grignoteuse à mangeuse de carottes et marathonienne. )

Le problème avec les règles fixes que l’on se fixe pour maigrir, comme « Je fais du sport le jeudi à 19h« , c’est qu’elles sont valables lorsque notre emploi du temps se déroule sans encombre. Lorsque rien ne perturbe le cours de notre Vie. Nous nous tenons à ces règles lorsque nous maitrisons parfaitement notre emploi du temps dans un contexte de Vie donné. Et puis un jour, un déménagement, un changement de travail, la rencontre d’un partenaire, la Vie de couple, la maternité viennent bouleverser notre équilibre si optimisé pour maigrir. Les règles, parcequ’elles ne laissent pas de place à la créativité et parcequ’elles sont bien souvent le seul moyen dont nous pouvons nous féliciter de nos effortsaugmentent le risque d’abandon de vos nouvelles habitudes. 

A l’inverse des règles et rituels, je conseille à mes clientes de trouver des réflexes qu’elles peuvent adapter et faire évoluer dans le temps. Par exemple, si vous avez besoin d’être moins sédentaire et donc de bouger davantage, vous pouvez tout à fait vous fixez la séance de sport du jeudi soir 19h. MAIS! le challenge qui pourra s’adapter partout et surtout les jours où vous ne pourrez pas maintenir votre engagement, le challenge qui s’adaptera partout où elles se trouvent et quelque soit leurs imprévus ou leur contexte de Vie sera « Je saisis maintenant/ajourd’hui chaque opportunité qui se présente à moi pour bouger davantage« . Ce réflexe va les amener à être créative, à trouver de nouvelles façons de bouger, et peut-être même avec de meilleurs résultats qu’une séance de sport calée fixement le jeudi soir à 19h.

4- Vous faites cela 90% du temps…

Ok! Nous en sommes déjà au quatrième point pour envisager ton amaigrissement sous un angle nouveau et éviter de faire le yoyo après un régime! voilà que tu manges mieux, tu choisis une alimentation vivante et pleine de produits frais et tu viens de choisir un sport qui te fait du bien, félicitation pour cette démarche!

Et que se passe t-il lorsque tu croises ton reflet dans le miroir où que tu parles de ton corps.

« Mon corps? Ce truc gros, mou, moche et flasque« 

Nous avons environ 60 000 pensées par jour.

Que penses-tu du fait de faire des efforts pour changer tes habitudes et révolutionner ton hygiène de Vie pour chaque fois qu’on évoque consciemment ou non ton corps, émettre des pensées malveillantes envers toi-même?

Si tu n’aimes pas ton corps, il ne sert effectivement pas à grand chose de te placer devant un miroir et de te forcer à te faire croire que tu l’aimes (Voir le kit bienveillante avec mon corps que je vous offre en cadeau de bienvenue sur ma newsletter). Il s’agit d’apprendre à voir et développer ta beauté sous un nouveau jour pour savoir la mettre en valeur. Sur ce sujet, je t’invite à lire la chronique du Livre S’aimer même quand on est bourré de complexes, où je te propose 10 étapes essentielles de l’acceptation de soi et de son corps. 


To conclude

On me demande souvent d'écrire des articles sur "Quoi manger pour maigrir", "Comment débuter un régime?" ou on me demande encore de vous donner "des astuces pour tenir". Vous vous demandez peut-être pourquoi je n'écris pas sur ces thèmes? Celles qui ont travaillé avec moi ou qui lisent régulièrement le blog Mincir stop à la torture le savent. Tout simplement parce que ce n'est pas mon intention ici de vous encourager à vous maigrir en vous faisant du tort.

Peut-être penserez-vous que j'ai tort, que c'est votre surpoids qui vous fait du tort et que peu importe la méthode employée, 1 kilo de moins est toujours un kilo de moins.  Je respecte les croyances de celles et ceux qui pensent ainsi et je ne suis pas là pour leur démontrer que ma façon de penser est meilleure que la leur. Chacun ses choix! J'ai simplement de la compassion pour la violence qui les pousse à agir et je trouve d'autant plus une motivation à écrire ce blog dans l'idée qu'ils changeront peut-être d'avis un jour!

Comment maigrir et éviter l'effet yoyo...?

Afin d'être bien claire:

Oui pour maigrir il va vous falloir changer vos habitudes, dont certaines vous procurent actuellement du plaisir. C'est évident que vous ne pourrez pas continuer à appliquer les mêmes comportements qui vous font prendre du poids si vous voulez en perdre. Ma méthode ne consiste pas à vous faire croire qu'en changeant simplement votre façon de penser, les habitudes qui vous faisaient prendre du poids avant n'auront soudainement plus aucun impact sur votre silhouette. Mais tant que votre cerveau continuera à voir plus de douleur que de plaisir dans votre décision de maigrir, vous vous combattrez vous-même.

Oui pour maigrir il va vous falloir être persévérante dans votre décision et dans vos choix sur la durée. Mais des choix à la base motivés et décidés dans le dégout de soi-même et dans la colère/culpabilité contre ses kilos en trop vont certainement vous pousser à des stratégies du même ordre. D'où l'importance d'apprendre à aimer son corps, de se faire accompagner dans cette démarche, et de comprendre votre métabolisme afin d'être plus lucide sur la méthode à choisir pour maigrir sainement.

Oui pour maigrir vous allez avoir besoin de rester motivée, parfois dans des moments difficiles à vivre. Mais que croyez vous qu'il se passera justement dans un moment où vous n'avez le moral si en plus vous avez en tête des règles et le devoir d'être raisonnable? N'allez vous pas droit dans le mur? La motivation durable se travaille en plusieurs points. Notamment en développant le pourquoi de votre objectif de perte de poids, en le reliant aux valeurs qui donnent du sens à votre Vie et aussi en changeant votre regard sur ce que nous nommons "échecs".

Voilà pour cette semaine mes chers conquérants de la Vie en pleine forme, je souhaite que ces conseils vous accompagnent où que vous soyez dans le monde. Je sais que le blog est lu au Canada, en Suisse, en Espagne,en Belgique...D'ailleurs dîtes moi plus bas en commentaires d'où vous lisez cet article et ce qu'il vous inspire!

Je souhaite que où que vous soyez dans le monde, cet article vous donne confiance dans votre décision d'en finir avec la frustration et le contrôle.

Découvrez ce qui vous rend heureux,

remplissez-vous de nouvelles choses à apprendre,

soyez curieux, passionnés,

Faîtes du bien à votre corps, donnez lui le meilleur pour qu'il fonctionne bien,

Retrouvez le bonheur d'ouvrir les yeux le matin,

Voyez la beauté en vous et en toute chose,

Réapprenez à ouvrir votre coeur blessé par les douleurs passées, pardonnez-vous

Suivez votre enthousiasme pour faire de votre Vie ce qui vous anime,

Et je vous assure, mes chers conquérants de la Vie en méga forme, que vous aurez trouvé la meilleure des méthodes pour maigrir. La perte de poids peut-être en fait un gain, un challenge, celui de la quête de soi. 

Je vous embrasse bien fort,

Carole.

Sur les Réseaux Sociaux

Sujet: Comment arrêter de faire le yoyo après un régime? 

arrow

Enrichissez cet article de vos partages!

D'où lisez-vous cet article? Que vous inspire t-il?

 

Website Comments

  1. sandra
    Répondre

    bonjour Carole, moi je suis de Belgique :)
    j adore tes articles ils sont tellement bienveillant !
    après 25 ans de régimes pour au final continuer à prendre du poids ….
    bref un retour à la case départ perpétuel ..
    et quand j y pense meme avec 30 kilos de moins je me sentais toujours mal dans ma peau …. j ai beaucoup à apprendre mais une chose est sur maintenant c est le bien etre avant TOUT ! MERCI 😉

    • Carole
      Répondre

      Bonjour Sandra,

      Quel enthousiasme!
      Un coucou à toute la Belgique :)
      Je crois que beaucoup de femmes se retrouveront en lisant ton partage. J’ai vécu cela avec 15 kilos de perte de poids et toi avec 30…comme quoi, la minceur ne règle pas tout!
      C’est une joie pour moi d’imaginer que les articles et interviews puissent t’encourager à ton bien-être avant tout.
      Je serais à nouveau en Belgique en septembre pour interviewer Anne Van Stappen.

      Bisous parisiens,

      Carole

  2. Dany
    Répondre

    Bonjour =).
    Je suis d’accord sur tous les points qui concernent surtout la psychologie. Qui est importante dans la vie de tous les jours et pour un objectif de retrouver la forme. Mais je pense que l’effet de yoyo concerne surtout la physiologie du corps. Les régimes qui passent par une privation créent un état de stress interne qui augmente le besoin de se nourrir. Il va y avoir également la production d’une hormone qui produit la faim et qui nous fait craquer. Ces régimes nous font faire un effort pendant un temps donné et ensuite on s’arrête et automatiquement, une fois que les conditions du début sont revenues, le corps va revenir à son état premier et même plus vite. L’effet de yoyo est surtout produit parce que lorsque l’on fait un régime, le corps va brûler les graisses pour les besoins en sucres des cellules. Quand les graisses fondent, elles libèrent les produits toxiques dont elles nous protégeaient. Finalement le corps va se retrouver avec énormément de produits acides qui circulent, qui peuvent causer des inflammations mais surtout de la fatigue, un état émotionnel instable qui conduit à cet effet de yoyo.

    Donc l’alimentation est primordiale à 80%, la psychologie est très importante comme tu l’expliques si bien au passage. Ce sont 2 choses indispensables pour une remise en forme.

    • Carole
      Répondre

      Hello Dany :)
      Heureuse de lire le commentaire d’UN CONQUERANT de la Vie en pleine forme. Et d’un très avancé sur le sujet d’ailleurs vu ton super blog!
      Merci d’enrichir ce post avec un commentaire très détaillé et pro. Je suis d’accord avec ce que tu écris sur la physiologie. Il n’y a pas que les 4 facteurs que je décris dans cet article qui sont responsables de l’effet yoyo. Cet article traite des facteurs « d’échecs » que j’observe le plus souvent chez les femmes que j’accompagne (et que j’ai moi-même vécus). Nous sommes globalement toutes à fond sur le sport et la nutrition sans nous apercevoir que c’est ainsi que nous nous se piégeons en devenant perfectionniste, intransigeante et coupable du moindre écart. Au plaisir de te lire à nouveau Dany, j’espère que tu seras avec nous pour suivre l’aventure des interviews au Canada en Octobre 😉

  3. Sonia Laroussi
    Répondre

    L´article est intelligent et rédigé avec beaucoup de douceur. Je te suis depuis un petit moment sur youtube ( Depuis ton interview avec David Laroche que j´ai eu l´honneur de rencontrer ) et j´ aime ta philosophie.

    Je suis coach minceur depuis 1997 et au début de ma carrière j´avais beaucoup de problèmes pour me faire maigrir ( en surpoids de 10 kg donc pas une bonne image pour mes clientes) et aussi mes clientes dans ma salle de fitness.
    Je ne visais que le taux de masse grasse et je me suis rendu compte assez vite que cela n´était pas l´important.
    C´est à partir du moment ou j´ai collaboré avec une sophrologue et coach de vie et que j´ai changé le focus dans l´acceptation de soi et de se guérir de l´intérieur que logiquement tout a commencé à aller beaucoup mieux aussi bien pour moi que pour mes coachées.
    Car même si mes clientes ne perdaient pas toujours le poids désiré de départ elles étaient en revanche beaucoup plus en paix et satisfaite d´elles mêmes.
    Merci pour ce blog très riche en info et ta chaîne! Bravo.
    Sonia.

POST A COMMENT.

Facebook Comments