Blessure de trahison, croyances limitantes et kilos émotionnels

find your peace

Bienvenue sur la Télé Bienveillante...

Nouvelle ICI? Remplissez le formulaire pour recevoir toutes les actualités de la TELE BIENVEILLANTE et bénéficier des avantages liées à la communauté privée. 

privacy accès gratuit et 100% sécurisé


[c5ab_box type="alert-info" ]Face à des émotions comme la peur, la colère, la culpabilité, la honte ou encore la déception, la voix du coeur se heurte à un puissant bouclier. Ce bouclier est comme un film hermétique qui peut être redoutablement PUISSANT lorsqu'une personne se coupe de son coeur laissant tout pouvoir à l'égo et au mental. Ce bouclier, je le connais bien et dans cet article, je vous explique comment il a longtemps été à l'origine des mes kilos émotionnels et du manque de tonicité de mon corps.[/c5ab_box]

[c5ab_title apperance="title-style-1" title="BRILLEZ et si ça dérange les autres, donnez-leurs des lunettes de soleil" - No Matter What. Marianne Williamson" font_size="20" font_weight="300" transform="normal" class="" icon="fa fa-magic" link="" id="" ]

(citation de Marianne Williamson - No Matter what)

DE QUOI EST COMPOSE CE BOUCLIER? Il est fait de vos croyances acquises personnellement et héritées depuis votre naissance. Certaines sont ancrées en vous depuis si longtemps que vous les tenez comme l'absolue normalité. Selon vos expériences de la journée d'aujourd'hui, vous venez d'en acquérir de nouvelles ou bien d'en avoir renforcé ou remplacé des plus anciennes.

J'ai pris conscience de certaines de mes croyances et de leur puissance sur mon corps (et notamment sur la prise de poids)  suite à plusieurs agressions dont j'ai été victime dans ma Vie. Face à l'absence d'explication logique et rationnelle en réponse à ces épisodes douloureux, c'est la culpabilité qui s'est installée en moi et mon EGO a réagit en créant une croyance qui devait servir à m'aider pour me protéger à l'avenir. Cette croyance, on pourrait la résumer AINSI:

"Si tu avais été  plus méfiante, moins naïve, moins féminine, moins fragile, plus discrète, ça ne te serait pas arrivé. C'est de ta faute."`

[c5ab_icon font_size="20" icon="fa fa-chevron-right" link="" color="" ]C'est bien souvent une réaction similaire à celle-ci que j'observe chez les femmes qui ont été victimes de violence ou d'abus qui réveillent une blessure de trahison. La culpabilité émerge face à l'absence d'explication censée, cette explication absente qui nous obsède parce qu'elle permettrait tant de comprendre comment reprendre une Vie normale et d'enfin pouvoir retrouver un sentiment de sécurité perdu.

COMMENT MON CORPS A-T-IL REAGIT LES MOIS SUIVANTS L'ACTIVATION DE LA BLESSURE DE TRAHISON?

Exactement comme ma CROYANCE lui sommait de le faire. Je suis devenue plus méfiante, fermée à autrui, moins féminine, impulsive, invisible.  J'ai pris 10kg très rapidement et c'est ainsi que j'ai compris comment la culpabilité peut avoir un impact sur notre poids. C'était de ma faute, donc la honte devait se voir sur moi. J'étais vulnérable donc mon corps devait trouver un moyen de me protéger. Je me suis ainsi volontairement abîmée, fânée, en veillant à éteindre tout éclat de ma lumière intérieure, mon mental analysant cette stratégie comme étant la plus favorable et la solution plus sécurisante pour ma sécurité. (Sans doute un réflexe ancestral que nous tenons par nature pour nous protéger des prédateurs.)

Le problème dans tout cela...C'est qu'en devenant plus discrète, plus fermée, plus impulsive, plus méfiante, plus invisible, comme le dictaient mon égo et mes peurs,  je me suis attirée de nombreux nouveaux problèmes. Je me faisais davantage agresser verbalement, par moment physiquement, jusqu'à parfois une quinzaine de fois par jour. C'était insensé! Plus je voulais être moins remarquée, plus je prenais du poids, plus je m'attirais des ennuis. Lorsque je trouvais la force de parler de ce problème autour de moi, rares sont les personnes qui m'écoutaient avec le coeur ouvert. J'avais plutôt l'habitude qu'on me coupe la parole et qu'on me réponde stupidement "Genre! tu es trop jolie"...phrase désormais "radar" des personnes avec qui je n'ai aucune envie de partager mon temps.

Pour en revenir à cette situation qui empirait, j'ai donc commencé à  nourrir la croyance qu'il y avait quelque chose en moi qui attirait ces gens là , que c'était comme un truc collé à ma peau, un aimant dont je ne pouvais pas me débarrasser. C'était en moi et je ne savais pas comment c'était entré ni comment le retirer...2ème croyance limitante qui, à son tour, allait m'attirer de gros ennuis....

COMMENT AI-JE GUERI MES BLESSURES EMOTIONNELLES?

J'avais raison sur un point, il y avait bien quelque chose en moi qui provoquait la fréquence et la répétition de ses épisodes douloureux. Mais ce n'était pas ce que mon mental en déduisait systématiquement sous l'influence de la peur. Ce n'était pas parce que j'étais trop féminine, trop naïve, trop gentille . C'était en fait tout l'inverse.

C'est en éteignant ma féminité, ma puissance, ma lumière et en faisant en sorte que personne ne me remarque, que j'étais devenue vulnérable. Je m'étais moi-même piégée.

Plus je refoulais mon AUTHENTICITE, mon essence vitale, plus j'en payais le prix. Je tiens aujourd'hui à écrire sur cette spirale là parce qu'elle peut littéralement plonger une personne en dépression et lui rendre la Vie infernale si la prise de CONSCIENCE du rôle de l'égo n'arrive jamais. Pour celles qui s'intéressent un peu la spiritualité ou au développement personnel, j'étais embourbée dans la vibration de la peur, de l'impuissance à cause de ces CROYANCES LIMITANTES.  En conséquence,  j'attirais involontairement à moi les situations et personnes qui étaient sur la même fréquence.

[c5ab_box type="alert-warning" ]Le jour où j'ai entendu parlé de cette théorie sur la Vibration, j'étais vraiment sceptique mais au point où j'en étais...j'étais prête à tout essayer. Le jour où je l'ai réellement comprise, tout a définitivement changé. Je n'avais plus à subir, je n'étais plus victime, la clé se situait désormais entre mes mains et je pouvais en mesurer les changements en instantané. [/c5ab_box]

Le plus bluffant dans cette prise de conscience fut de vivre les répercussions du changement de ma fréquence vibratoire sur mon environnement. De passer pas à pas d'une vibration d'impuissance et de peur à une vibration d'amour et de sécurité. Pour réaliser cette transformation, j'ai du travailler longuement, avec plusieurs professionnels de la self défense, qui ont su me faire prendre conscience de l'impact de mes croyances sur mon corps, avant de m'apprendre à savoir me défendre. En effet, j'ai commencé à ressentir que j'étais repliée physiquement sur moi-même, que mon corps manquait de tonicité, que mes épaules étaient basses, que j'avais une réaction inconsciente de recul lorsqu'on s'approchait de moi, que je baissais les yeux ne serait-ce que 5 secondes devant un inconnu...N'y voyez-vous pas une cible idéale pour tout agresseur à la recherche d'une proie fragile?

Alors je me suis redressée, j'ai travaillé énormément sur ma posture et mon regard, je ne me suis plus habillée en noir, j'ai appris pas à pas à raviver ma flamme intérieure et à me reconnecter à ce qui me donne de la puissance dans la Vie. J'ai autorisé un à un mes kilos émotionnels à s'en aller, en renforçant pour chacun d'entre eux ma conviction d'être en sécurité et en me pardonnant d'avoir volontairement coupé la connexion avec mon coeur. Il y a eu des phases de progrès fulgurants et aussi des phases de rechute difficiles à traverser. Bien entendu, ce fût (et c'est encore) un travail à mener au quotidien. La différence avec avant, où il y avait urgence, c'est qu'aujourd'hui ce travail de retour vers l'authenticité est une croissance personnelle pour moi.

Là où je vois un message d'ESPOIR pour de nombreuses femmes qui, comme moi, se demandent peut-être ce qui cloche chez elles ou comment se libérer de leurs kilos émotionnels liés à une blessure de trahison, c'est qu'en prenant simplement conscience de mes croyances limitantes, de leurs impacts sur ma façon d'agir, sur mon corps, puis en travaillant sur une conviction qui me donnait de la puissance, les agressions se sont arrêtées du jour au lendemain.

Ce que j'ai appris plus tard dans un magnifique ouvrage d'Olivier Clerc Le don du pardon : un cadeau toltèque de Don Miguel Ruiz, C'est que le plus grand des PARDON n'est pas de pardonner à autrui. Le plus grand des PARDON est de se pardonner à soi-même d'avoir utilisé les événements douloureux de notre Vie comme prétexte à éteindre l'AMOUR de notre coeur et notre RAYONNANCE intérieure.

bbcda44cf6b1edd1c3119b38cd0e9773

"A toutes les femmes qui se battent avec ténacité et qui s'accrochent à l'envie de retrouver la sérénité dans leur Vie: la clé est à la fois ce qui vous terrifie le plus mais aussi ce que vous avez de meilleur à apporter au monde: votre Authenticité. Vous êtes magnifiques d'amour, de bienveillance et de douceur, montrez-les, c'est là votre puissance. Carole Rinaldi"

 

 

 

 

 

[c5ab_title apperance="title-style-1" title="Références utilisées pour cet article" font_size="20" font_weight="300" transform="normal" class="" icon="fa fa-info-circle" link="" id="" ]

Le don du pardon : un cadeau toltèque de Don Miguel Ruiz - Olivier Clerc

 

 

 

 

 

 

Recevez toutes les news de la TELE BIENVEILLANTE gratuitement:

privacy Accès gratuit et 100% sécurisé