Maigrir vite et à tout prix!



"Quoi que tu décides pour toi, fais-le D'ABORD avec amour, douceur et respect"...

...

Avant de créer LA TELE BIENVEILLANTE, j'ai moi-même dû réaliser un sacré bout de chemin tant mon obsession pour maigrir vite était omniprésente...J'ai connu l'obsession de vouloir:

21 jours pour passer du contrôle à la responsabilité!

Maigrir par n'importe quel moyen mais maigrir rapidement...

Je me pesais bien 5 fois par jour en 2007, oui! même après avoir mangé une pomme! (Parait-il que c'est une anecdote qui marque mes auditeurs!).

A cette époque, je me croyais capable de prendre 2 kilos en mangeant une seule tartine de nutella, je croyais que je devais constamment surveiller toute mon alimentation, "être raisonnable" et me forcer à courir pour maigrir et éliminer le moindre de mes écarts.

J'allais découvrir, quelques années plus tard, que cela était l'expression concrète des peurs et croyances liée à la blessure émotionnelle d'injustice.

Aujourd'hui, tout cela me semble si lointain. Et pourtant...quelques années seulement me séparent de cet ancien état de lutte contre moi-même...

...

1. Quand le chiffre de la balance conditionne ta Vie

 

Le chiffre de ma balance fût durant des années "un faux maître" dont je ne soupçonnais pas la puissance sur ma vie ! Une tour de contrôle en direct de ma salle de bain! Elle avait le pouvoir sur tout: mes excès, mes humeurs, mes joies, mes interdits, mes plaisirs, mes sorties et mes relations...Si elle m'indiquait une perte de poids, je me sentais soudainement comme plus svelte, épanouie, enthousiaste! En moins d'une minute, je me remplissais de toutes sortes d'émotions positives parce que le verdict était "bon"!

Mais lorsqu'elle m'indiquait une prise de poids...j'étais capable de me rejeter et d'agresser mon corps avec une violence inouïe. Je le maltraitais à courir 6h par semaine, je lui imposais des vêtements diffuseurs de cosmétiques anti-cellulite, je pinçais aussi fort que je le pouvais mes "zones de graisses rebelles"...

Je voulais absolument maigrir vite, voir le poids chuter chaque semaine de plus d'un kilo par n'importe quel moyen. Quand le chiffre de la balance devient un poids dans la perte de poids elle-même...c'est à s'en arracher les cheveux! Par bonheur, nous allons prendre soin de ne pas aggraver davantage notre cas  en évitant de nous rendre chauve!

...

2. La désillusion

 

Ma vie était une perpétuelle succession d'anticipations et de surveillance. Jusqu'au jour où...

Pour moi, le régime efficace pour maigrir vite était très simple: être capable de résister à tout ce qui pouvait me faire grossir. Résister, résister et tenir bon...Jusqu'à ce que je n'en puisse plus!

 Je ne me rendais pas compte à quel point j'agressais ainsi mon corps et que, de cette façon, je ne pouvais qu'obtenir les résultats inverses à ce que je voulais vraiment pour moi. (le dr Denis Boucher viendra concrètement  appuyer mes intuitions via son  travail de recherche sur la physiologie de l'exercice, qu'un corps agressé, poussé, maltraité est un corps qui stocke de la masse graisseuse sur le long terme)

Mais pour en revenir à cette époque, tout mon comportement alimentaire et social  se résumait donc autour de 2 questions:

  • Combien ça fait de calories?
  • Combien de temps va t-il falloir pour que je les élimine?

Je n'étais jamais sereine. Partout où je ne pouvais pas avoir le contrôle sur ce que j'avais dans mon assiette, j'étais sous pression. Je pourrais en décourager plus d'une en révélant combien de temps il faut courir pour éliminer un kinder bueno! Car nous mangeons forcément les deux qui sont dans le paquet puisque....pourquoi au fait?*

*Parce qu'ils sont deux et que j'entends pleurer celui qui reste dans le paquet comme le petit grain de maïs "Bonduelle" tout seul dans sa boîte de conserve.

...

...

J'ai été joliment enrobée, dira-t-on "poliment" de moi, pour décrire le fait que j'étais  en surpoids.

J'ai réussi à perdre à 4 reprises mes kilos en trop en faisant de très nombreux régimes, tous plus stricts les uns que les autres. Mais le paradoxe vient dans les lignes qui suivent...

Croyez-vous que j'étais libérée du chiffre de la balance en étant enfin mince?

Peut-être penserez-vous qu'avec 15 kilos de moins j'étais enfin heureuse et bien dans ma peau?

...c'était encore pire!

Et là vient le sujet fascinant des blessures émotionnelles et de le puissance de nos croyances sur notre métabolisme.

Comment se comporte t-on lorsqu'on atteint un poids pour lequel on ne croit pas être faite? Comment se comporte t-on avec soi-même lorsqu'on maigrit contre soi, sans confiance envers notre corps et en considérant que nous ne sommes "jamais assez"?

Toute tentation ou imprévu devient source d'angoisse et de stratégies sans fin! Pour résumer, lorsque je voulais maigrir je luttais en permanence contre les tentations mais une fois mon poids idéal atteint, je luttais contre tout ce qui pouvait être source de reprise de poids.

C'est alors qu'on est mince mais qu'on en vient à se badigeonner les cuisses de "somato cosmétique ça fonctionne!", qu'on s'entortille les fesses dans des wraps minceur en espérant brûler les graisses de nos "dérapages".

Voilà à quoi maigrir sans transformation de nos croyances/blessures émotionnelles intérieures ressemble. Aucun apprentissage, aucune confiance ne se développe durant l'amaigrissement, et votre bien-être dépend de la dualité dirigée par le corps mental entre : "bien faire"/"mal faire".

...

3. Des kilos protecteurs

 

Depuis toute jeune, les médecins me rabachent que j'ai une morphologie qui stocke, une digestion extra-longue, un intestin immense et des gros os... J'ai à moi seule le palmarès de ce qu'ils décrivaient comme une " fille qui n'a pas eu de bol! " . Mes parents auraient voulu le faire exprès, ils n'y seraient certainement pas arrivés!

Toute cela a révélé en moi la peur de ne pas être aimée par ma différence, appuyé des étiquettes qui sont finalement devenues des certitudes et le chemin a été long pour m'en libérer.

J'ai aussi développée de la terreur envers la violence des hommes suite à plusieurs expériences de ma Vie. Je n'avais jamais fait le plein avec mes kilos protecteurs autour de mes hanches et la manifestation de la blessure émotionnelle de trahison avant 2007. Je ne peux pas partager en quelques lignes seulement tout le courage qu'il m'a fallu pour me libérer de ces croyances là, mais c'est ce que je partage aujourd'hui à d'autres femmes en séminaire sur les kilos protecteurs.

En revanche, je peux vous raconter comment je me suis libérée des croyances liées à ma morphologie. Car s'il est vrai que j'ai des gros os, en réfléchissant 2 secondes...

...

AVEZ-VOUS DÉJÀ VU UN SQUELETTE OBÈSE?"

squelette obèse

...

 

Une anecdote!

 

J'ai pris conscience de l'impact du chiffre de la balance et de toutes ces croyances sur ma vie un jour où, comme d'habitude, je suivais mon rituel matin. Je venais de me peser, comme à mon habitude, et je constatais folle de rage que j'avais encore +1,4kg. Avec tous les efforts que je fournissais pour maigrir, c'était incompréhensible. J'étais dépitée, fatiguée, énervée et en colère.

J'ai passé la journée à m'en vouloir, à chercher encore et encore ce que j'avais mal fait, à me dénigrer et à toujours plus perdre confiance en mon corps. Je vivais cette prise de poids comme une injustice. J'étais mal faite et mon corps était un incapable! Ayant 2 sœurs sveltes, qui mangent ce qu'elles veulent sans prendre 1 gramme, je me disais même parfois qu'étant l'aînée, j'avais dû servir de brouillon! Je ris jaune rien que d'y repenser..franchement, qu'est ce qu'on peut être débile parfois!

Lorsque je me suis pesée le soir en rentrant du travail,  j'avais perdu 4 kilos...A VOTRE AVIS ???Avais-je tellement travaillé au point d'éliminer4 kilos en 8heures?  Il y a plus simple comme explication : Les piles de ma balance ne fonctionnaient plus! En résumé, je venais de passer une journée exécrable pour...RIEN! Et bien plus grave...combien de journées de ma Vie avais-je passées dans cet état d'esprit?

Arrêtons de nous peser tous les jours, apprenons à mettre au cœur de notre vie ce qui est bon pour nous, et par dessus tout.... laissons les squelettes obèses en paix!

Avec passion,

Carole



Je suis Carole Rinaldi, spécialiste des blessures émotionnelles et de l'amour de soi. J'accompagne les femmes qui désirent faire la paix avec elles-mêmesà atteindre ce résultat autrement que par les stratégies habituelles de contrôle, d'auto-surveillance. Je les encourage à devenir la première personne juste et aimante envers elles-mêmes pour mener leur désir de remise en forme plus haut que leurs ambitions. Exit les régimes hyperprotéinés, les wraps minceur, les pilules pour maigrir et toute autre méthode qui renforce ta croyance que ton mal-être sera solutionné si tu restes gentille et raisonnable. 

J'anime également gratuitement la TELE BIENVEILLANTE pour t'aider à te sentir riche de qui tu es et t'encourager à te respecter dès maintenant quel que soit ton poids ou ton âge. Parce que tu mérites de te donner le meilleur et que la Vie m'a montré combien on peut se détruire avec de simples croyances. Un régime efficace ne devrait jamais te maintenir dans la peur constante de la reprise de poids et dans la méfiance envers ton corps. Il devrait au contraire t'ouvrir sur un chemin fascinant: Celui de LA CONSCIENCE DE QUI TU ES.

caroleJe suis devenue entrepreneur après avoir travaillé dans des espaces de remise en forme, dans des centres powerplate, dans des instituts esthétiques et m'être sentie à chaque fois frustrée d'avoir toute la journée sous le nez autant de discours et stratégies alarmantes dans la façon de guider les femmes vers la meilleure version d'elles-mêmes .

J'ai décidé d'agir en menant moi-même une méthode innovante, mettant en avant les blessures émotionnelles, quitte à venir bouleverser les croyances populaires et les moeurs.

 J'ai commencé par incarner moi-même les solutions que je voyais à tous ses dysfonctionnements afin d'offrir aux femmes, par mes premiers résultats, une autre vision de ce qui est possible dans la relation d'amour de soi. Aujourd'hui je ne me questionne plus jamais sur mes prises de poids, je n'ai pas à le faire car je sais que mon corps fonctionne parfaitement lorsque mon mental ne s'interpose pas. Je suis plus épanouie que jamais et ma gratitude ne fait que croître avec le temps (photo 2012-2016). Les promesses du business de la minceur n'ont plus aucune prise sur mes peurs car je ne fonctionne plus dans la résistance envers moi-même mais en binôme avec mon corps.

J'exerce ce métier pour que chaque maman puisse être l'incarnation auprès de ses enfants, chaque grande soeur puisse être l'incarnation pour ses petites soeurs de l'amour de soi. 

 


 

© Copyright LA TELE BIENVEILLANTE - Theme by Pexeto